Mot de l’auteure

11 mars 2015
Cette suite un peu particulière aux deux premiers tomes des “Hantises amoureuses” poursuit l’enquête sur les signes et coïncidences, et sur la recherche de l’Amoureux. Nouvelle "enquête témoignage", "Toute la vérité sera dite" explore toujours plus en profondeur les phénomènes que j’ai personnellement vécus en tant que “journaliste cobaye de l’invisible” qui ne croit que ce qu’elle voit, à l’image de saint Thomas. Je vis, en effet et contre mon gré, des phénomènes et rêves prémonitoires depuis mes opérations esthétiques, notamment lorsque des implants furent posés de façon expérimentale sous mes muscles temporaux. À ma surprise, cette opération, une première mondiale, a eu pour effet secondaire d’activer mes prémonitions, mémoires cellulaires et dons de voyance, la zone temporale étant scientifiquement reconnue comme celle des “expériences proches de la mort”. La publication sur internet de mon histoire rend accessible à tous l’étude des “phénomènes”: états de conscience, sorcellerie, rêves prémonitoires, esprits possessifs, vampirisme psychique, mais aussi des miracles, des révélations de Mystères auxquels je ne connaissais rien puisque je n’ai jamais lu les Écritures. À mon insu, je fus introduite à la “communion des saints et anges”, qui m'apparurent en songe; au fil des jours, j’ai ainsi reçu la visite onirique d’un défilé de figures inconnues pour moi, qui étais athée avant qu’une pluie incessante de prodiges ne survienne dans ma vie. Jamais je n’aurais cru à ces expériences occultes si je ne les avais personnellement vécues, indépendemment de ma volonté. Le plus fort, c’est que ces saints et anges m’ont assistée dans le procès que j’ai intenté pour mon quatrième livre: “L’Opération esthétique”. “Nous payons dans cette vie la justice d’une autre vie” m’a dit un songe, insinuant finalement que tout est juste, en fonction de nos vies antérieures. “Attention à la dame brune” m’avait prévenue un autre rêve, à mon arrivée à Québec; et de fait, mon livre fut notamment étouffé par une dame brune... Avais-je un karma à payer avec elle? La suite de l’histoire le dira. Si on se place au sommet de la montagne, on peut lire cette histoire vraie sous l’angle d’un plan de conscience élargi, considérant les vies antérieures et une “Justice” pour laquelle nous payons tous, finalement, en fonction de nos autres vies. Mais on peut la lire aussi sous l’angle de ce que nous appelons “réalité” et qui correspond à notre plan de conscience usuel. Alors ce vécu devient un témoignage authentique et grave, sur fond de “phénomènes surnaturels”. Il peut intéresser tous ceux qui luttent contre la corruption. Car se taire, c’est laisser faire. Jamais je n’aurais cru, après l’enfer vécu en coulisses de la chirurgie esthétique, devoir affronter l’impensable au sein même de la justice... Le lancement français de mon livre fut piraté par d’étranges freins souterrains, dont j’avais connaissance dans des rêves prémonitoires que je confiais à mon avocat... On m’a dit que j’avais sans doute été l’objet de « bitchage », un mot que je ne connaissais pas jusque là, et dont je devais apprendre l’intolérable réalité. Le serpent ne serait-il pas l’homme, mais la femme et son vampirisme dévorant? Après l’intimidation directe des hommes, il est temps maintenant que se dévoile l’univers trop bien caché de la manipulation sournoise des femmes. Et que la femme cesse d’être un loup pour la femme.

Laisser un commentaire